Vous êtes ici : Accueil

Chaque année, au moment des résultats des examens, les élèves et leurs parents sont assez anxieux… Vais-je avoir mon DNB ?, mon CAP ? mon Bac ? mon BTS ?
Anxiété bien naturelle car même si on a confiance en soi et dans le travail réalisé, on doute toujours un peu et de plus en plus d’ailleurs, quand approche le moment fatidique de l’affichage des lauréats.
Pour les professeurs et les personnels de direction, l’enjeu n’est évidemment pas le même que pour les candidats mais tout de même, il y a ce petit pincement au cœur démultiplié en autant d’espoirs qu’il y a de candidats.
Pour la proviseure que je suis encore pour quelques semaines, et puisque j’ai toujours travaillé en lycée, cela fait près de 40 ans que cette période donne du sens au travail quotidien et m’a permis de me réjouir souvent de beaux succès mais aussi parfois de remonter le moral à des élèves déçus de leur résultat.

Et 2014 ?
Eh bien cette dernière année de travail restera une année extraordinaire.
D’une manière générale, les résultats du lycée Anguier sont conformes à nos prévisions.
Un peu trop modestes pour le DNB, les résultats sont globalement très positifs :
84,5 % en CAP, 82,6 en BEP, 82,5 % en BTS et 89,3 % en Bac (toutes filières confondues). Il est à noter pour ce dernier chiffre que le résultat national auquel on peut le comparer est de 87,9 %. Et c’est déjà une première source de satisfaction.
Mais, et c’est la première fois que je rencontre cette situation dans mon établissement, un de nos élèves a obtenu son baccalauréat avec une note finale de 20,25 sur 20 !!! Bravo François !! Ce résultat hors norme a valu au lycée une lettre de remerciements de madame le Recteur. Avec beaucoup de gentillesse et de modestie, vous associez vos professeurs à votre réussite et j’en suis très touchée, tout autant qu’eux, sans aucun doute.

JPEG - 104 ko
Marion Cuvelier et Benoit Hamon, ministre de l’Education Nationale

Et, pour l’ensemble de son parcours et notamment son engagement dans la vie lycéenne au niveau du lycée bien sûr mais aussi au niveau académique, Marion a eu l’honneur de se voir remettre son diplôme du baccalauréat en mains propres par monsieur Benoît Hamon, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à Paris le 7 juillet 2014 devant un parterre de 24 autres lauréats aux parcours très divers, ses parents et moi-même.

Le nom du lycée Anguier a brillé jusqu’à Paris en ce début d’été : merci à tous… Il n’y a plus qu’à continuer !

Chantal PORTE

Les listes des manuels pour l’an prochain sont sur le site.
Accéder aux listes.

Situé à Eu, le Lycée ANGUIER a une histoire multi-séculaire. Peu d’établissements, en effet, ont une histoire de plus de 420 ans.
Il propose aujourd’hui une gamme cohérente de formations dans les voies générale, technologique et professionnelle. Les élèves et étudiants y préparent un CAP, un Baccalauréat Professionnel, un Brevet de technicien supérieur ou un Baccalauréat général ou technologique. Les compétences de l’établissement dans le secteur industriel sont reconnues par le label « Lycée des métiers de la mise en forme des matériaux industriels et de l’éco-innovation ».
L’établissement développe des partenariats de plus en plus nombreux et actifs avec le milieu économique tertiaire et industriel. Il mène une politique dynamique d’ouverture culturelle et internationale. Il est membre du GRETA de Dieppe (formation continue) et assure des formations en apprentissage pour le CFA Hurlevent (BTS tertiaires).

JPEG - 85.7 ko
Le lycée vu du ciel (photo par P. Levasseur)

Les professeurs et l’ensemble des personnels sont très attachés à la réussite de tous. Les résultats aux examens évoluent selon les filières et, il faut bien le dire, la motivation des élèves eux-mêmes. La vie dans l’établissement est marquée par une réelle exigence concernant l’assiduité, le respect mutuel et le travail mais aussi par l’attention bienveillante portée aux situations individuelles.
Les conditions de travail offertes aux élèves et aux étudiants évoluent à nouveau à la rentrée de septembre 2011 puisque le lycée termine son installation dans les locaux neufs situés place Gaston Leroux, à proximité immédiate de la gare.
Deux bâtiments complètent désormais ceux dans lesquels des cours se déroulent depuis janvier 2010. Ils groupent des espaces de cours (sciences expérimentales, sciences du tertiaire, salles banalisées) et des espaces dédiés à la vie de l’élève : salles de travail, d’études, bureau destiné aux membres du CVL, foyer-maison des lycéens.
Enfin, des travaux importants dans les bâtiments qui accueillent les plateaux techniques auront lieu pendant tout l’été 2011 pour achever cette reconstruction du lycée Anguier.
L’ensemble est un site d’études sortant de l’ordinaire et où chacun trouvera des conditions optimales pour réussir son projet.

Il reste aux élèves et étudiants à apporter l’essentiel : l’envie de réussir par le travail.
Nous sommes là au quotidien pour les accompagner et les soutenir dans leurs efforts.

La Proviseure, Chantal PORTE

Derniers articles