Vous êtes ici : Accueil > Ailleurs en France > Hérault (34) > Gigean, commune de l’Hérault
Publié : 27 février

Gigean, commune de l’Hérault

Sur le square du Capitaine Carles, dans son "enclos sacré", le monument aux Morts de Gigean nous présente un thème patriotique avec les statues de la Victoire ailée qui tend un rameau de laurier vers le ciel, avec à ses côtés un poilu déterminé qui regarde vers le ciel et le futur.


De part et d’autre de cet imposant monument aux Morts, deux plaques avec des portraits émaillés commémorent le souvenir "visuel" de poilus Morts pour la France pendant la Grande Guerre (ou lors de conflits ultérieurs). Ce souvenir est émouvant puisqu’il donne à mettre des visages sur des noms. Mais il faut aussi y voir une différenciation sociale et une certaine inégalité. Ce type de souvenir coutait sûrement cher et n’était pas forcément à la portée de toutes les bourses...

La base massive du monument nous offre des bronzes (branches de laurier, de chêne, palme de la Victoire/deuil) classiques ainsi que le blason de la commune. La dédicace, classique, est déjà dans la patriotisme. Elle est surmontée de la phrase latine : GLORIA VICTORIBUS, célébrant les vainqueurs.

Sur le socle, les deux statues se complètent. Victoire et soldats forment un duo qui célèbrent la Victoire, mais aussi la détermination du soldat. Les détails sont minutieux et nombreux (tête auréolée, palmes, demi-cuirasse pour la Victoire, croix de guerre sur la poitrine du soldat,...), et des Croix de guerre en bronze sont aussi présentes sur les côtés.


Sur les 3 autres côtés de la base, les listes chronologiques s’allongent... Pour chaque année, les noms sont inscrits alphabétiquement et il y a l’indication du grade ou d’une fonction particulière. Des noms sont inscrits jusqu’en 1920. Des soldats morts de séquelles de suites de blessures ou de maladies contractées en service ?


La dernière liste est complétée par un panneau donnant quelques informations sur l’érection du monument.