Vous êtes ici : Accueil > Ailleurs en France > Gard (30) > Nîmes, préfecture du Gard
Publié : 20 mai

Nîmes, préfecture du Gard

Sur l’esplanade Charles de Gaulle, le monument aux Morts de Nîmes en impose par ses dimensions, mais garde le secret de ses longues listes de Morts pour la France... des grilles fermées la plupart du temps (hormis lors des cérémonies patriotiques) en empêchent l’accès...


Un grand portique de style antique permet de descendre dans un "mausolée" enterré (mais à ciel ouvert) de forme ronde avec les longues listes de noms tout autour.

Sur le fronton "à l’antique", des symboles républicains et une dédicace classique. Sur les piliers, massifs, des sculptures rappellent (pilier droit) le départ des soldats-citoyens (tenue classique du début XIXe siècle des paysans-vignerons), qui quittent leur vie civile, et leur famille, sous l’appel de la Patrie (sous l’aspect d’une femme-"Marianne"), mais aussi la fin de la guerre (pilier gauche), avec le respect dû aux Morts par les survivants et leurs familles qui apportent des couronnes mortiaires et ont une attitude recueillie.


La grille qui clôt le monument est elle aussi ornée de symboles du souvenir et la force (palme et glaive/épée).

Sous les gravures, des citations classiques de Victor Hugo qu’on peut retrouver régulièrement sur de nombreux monuments aux Morts.

Derrière le portique, un escalier permet de descendre pour découvrir les listes sur les murs intérieurs, bâtis en cercle et surmontés d’une balustrade pour empêcher tout accident de chute.

Des grands vases/vasques du souvenir en bronze sont présents sur la balustrade.

Au centre du mausolée intérieur une grande mosaïque ronde s’organisant autour d’une Croix de guerre rappelle les grandes batailles.

Les listes sont peu visibles, sauf à être présent lors de cérémonies patriotiques...