Vous êtes ici : Accueil > Canton de Blangy sur Bresle > Blangy-sur-Bresle, chef lieu de canton > L’inauguration du monument aux Morts de Blangy-sur-Bresle en (...)
Publié : 28 janvier 2011

L’inauguration du monument aux Morts de Blangy-sur-Bresle en 1921.

Une cérémonie très patriotique.

L’inauguration a eu lieu le 31 juillet 1921.


Bruno Garraud, dans son roman « Jusqu’à mon dernier souffle » relate l’inauguration du monument aux morts de Blangy :

« Le 31 juillet 1921, le drapeau tricolore tomba au pied du monument aux morts de Blangy sur Bresle tandis que la fanfare entonnait La Marseillaise. Sur les quatre faces du monument s’alignaient chronologiquement les noms des soldats tués durant les quatre années de guerre, de celui ayant perdu la vie en Belgique aux premiers jours du conflit à celui tombé quelques jours avant l’armistice. Les morts, alignés comme à la parade, n’étaient plus que des lettres uniformes gravées dans la pierre. On trouvait là, confondus dans le même hommage, celui tombé aux Dardanelles ou à Verdun, le courageux fauché dans les barbelés du no man’s land comme l’embusqué mort de la grippe à l’arrière, celui des batailles décisives comme celui mort pour rien, d’un ordre destiné à satisfaire la vanité imbécile d’un colonel rêvant à son étoile.
Au dessus, la statue d’une femme triste, le regard baissé, brandissant victorieusement un drapeau et une couronne de laurier, veillait sur tous ces morts. La victoire et l’affliction de La République. »… « Suprême coquetterie, le sculpteur avait rajouté aux quatre coins du monument, un coq gaulois de bronze qui trônait, ergots dressés, sur un casque allemand. La Gaule triomphait du Germain »


Y avait-il réellement des plaques sur les 4 faces ? Ce qui semblerait vouloir dire que ces plaques ont été retouchées par la suite pour faire "une place" aux Morts militaires de 1939-45 ?