BRÈVE HISTOIRE DES CARRÉS MAGIQUES
(source Les carrés magiques d'Ahmed Djebbar in Histoire d'algorithmes, édité chez BELIN en 1994)

La connaissance des carrés magiques est attestée depuis 4000 ans. Les carrés magiques étaient souvent utilisés comme talismans et étaient intimement liés à la vie quotidienne. Il est donc naturel qu'ils ne se rencontrent pas que dans les livres. Certains furent gravés sur des monuments, des médailles, des tasses ou des assiettes en porcelaine. La plupart ont été découverts en Chine mais il en existe beaucoup au Maghreb. De ce fait, les mathématiciens se disputent encore son origine.

Les carrés magiques existent en quantité innombrable et de ce fait, les mathématiciens ont cherché à étudier les propriétés de certains d'entre eux et à établir des procédés de construction. Ces recherches apparaissent dans des manuscrits arabes du xixe siècle, et se sont poursuivies par épisodes jusqu'à nos jours.

Quelques exemples de carrés magiques

1) Ci-contre une assiette en porcelaine manufacturée en Chine et fabriquée à l'intention des communautés islamiques, probablement au xixe siècle.

Au centre de l'assiette figure le carré magique suivant :

44

54

55

41

49

47

46

52

45

51

50

48

56

42

43

53

 

2) Ci-dessous la Mélancolie d'Albrecht Dürer. En haut et à droite, on remarque un carré magique d'ordre 4 agrandi ci-contre. Cette gravure date de 1514, nombre inscrit dans les deux cases centrales de la dernière ligne.

                               

3) Ci-dessous le diagramme chinois des neufs palais, utilisé en astrologie et datant du xe siècle. Chacune des cases comporte l'indication d'une couleur, chaque couleur est associée à un nombre.