Page d'accueil

LYCEE FLAUBERT

page précedente


Napoléon visitant le champ de bataille d'Eylau est un tableau d'Antoine

Jean Gros. Bataille difficilement remportée par les Français en Pologne

contre les Russes et les Prussiens en février 1807. A cette époque,

Napoléon, empereur de France, veut agrandir son territoire. Cet oeuvre est

maintenant exposée au musée du Louvre.

Ce tableau donne une image dramatique de l'épopée militaire napoléonienne.

Pour cela Gros a choisit comme sujet principal la détresse humaine, en

représentant Napoléon comme un personnage humain ému par le carnage et la

souffrance des soldats de l'armée ennemie. En effet, quelques blessés

tendent le bras vers Napoléon pour le saluer.

Plusieurs lignes de force se rejoignent au centre d'intérêt du tableau qui

est Bonaparte. L'empereur au visage pâle, au regard transmué et au bras

levé vers le lointain, comme pour ordonner que l'on aide ces soldats,

s'impose au milieu de la scène. Son destrier à la démarche majestueuse, à

la robe dorée contraste avec les pelages foncés des autres chevaux.

On ditingue dans cette oeuvre quatre plans principaux. Au premier plan, on

y voit les hommes tués lors de la bataille. Au deuxième, des "guerriers"

blessés sont accroupis aux pieds de Napoléon. Au troisième, les Nobles à

cheval contemplent le désastre. A l'arrière plan, on aperçoit l'armée

napoléonienne.

Le réalisme des morts et des blessés n'est pas dans l'esprit de Gros une

accusation contre la guerre mais la recherche romantique d'une expression

forte. Le peintre fait passer ce romantisme à travers la violence des

émotions, la force des coloris et la mise en scène. Tous ces éléments font

partis du culte napoléonien.

P.S: In the next few days, we'll try to send the picture on the WEB.

bye, Mathilde and Amélie.