Page d'accueil

LYCEE FLAUBERT

page précedente


LE MYTHE DE NAPOLEON

Etude du " Sacre de Napoléon à Notre-Dame " de Jacques-Louis DAVID (détail 1805-1807)

Ce tableau est une commande de Napoléon BONAPARTE à DAVID pour renforcer son mythe.

1 LES PRINCIPAUX PERSONNAGES PRESENTS.

- Napoléon, tenant la couronne à deux mains

- Joséphine, l'impératrice, agenouillée sur la première marche de l'autel

- le pape Pie VII, assis sur son trône

- David, qui s'est représenté lui-même, assis au balcon

- le prince Murat, qui tient le coussin sur lequel était posée la couronne de Joséphine

2 ATTITUDE DES PERSONNAGES.

- Napoléon :

Dans le projet initial de David, Napoléon devait prendre la couronne et la placer lui-même sur sa tête. Mais pour que Napoléon n'ait pas l'air trop important, trop supérieur, David a préféré le représenter en train de couronner sa femme. Napoléon a malgré tout un air supérieur, mais il apparaît ainsi en maître, en souverain et en époux affectueux. De plus, peut-être pour compenser le fait qu'il ne se couronne pas lui-même, David l'a représenté avec une couronne de lauriers.

- Joséphine :

Elle se trouve dans une position de respect, de dévouement à son mari, à son souverain. A genoux, les mains jointes, elle attend d'être couronnée.

- le pape Pie VII :

Il est assis, dans une position inférieure à Napoléon. Le fait que le couronnement soit celui de Joséphine facilite la bénédiction du pape. Entre ce dernier et la croix se trouve Napoléon : l'Eglise apparaît soumise à l'autorité des personnages. De plus, dans le projet initial de David, le siège du pape était plus élevé, ce qui prouve un changement significatif de l'estime de David vis-à-vis de Napoléon.

- Madame Mère :

Son apparition est presque mythique. C'est Napoléon lui-même qui a demandé qu'elle fût présente dans le tableau, alors qu'elle lui était hostile.

Tous les personnages ont le regard tourné vers Napoléon, avec un air de soumission.

3 VETEMENTS ET POSITION DE NAPOLEON.

Son costume a été reproduit avec un soin méticuleux : il est vêtu d'un habit de velours pourpre, doublé d'hermine, parsemé d'abeilles d'or et brodé de branches d'olivier, de laurier et de chêne autour de la lettre N. Napoléon avait ordonné que personne d'autre que lui ne porte de manteau long, pour paraître supérieur mais aussi plus grand ! Il est vêtu à la manière antique, qui nous rappelle l'impérialité de l'Antiquité, ainsi que sa couronne de lauriers. Napoléon élève la couronne à deux mains dans un geste de puissance et de possession. On a même comparé ce geste à une ostentation à laquelle le pape assistait, impuissant.

 

Charlotte HEBERT et Laura GAUTIER

P.S. : Nous vous enverrons bientôt le document que nous avons étudié .