LYCÉE AUGUSTIN FRESNEL

Historique du lycée

lundi 10 décembre 2018, par Patrice Tréton

Le lycée actuel, rue Kléber-Mercier, n’est pas le premier établissement scolaire de Bernay à porter le nom d’Augustin Fresnel. De 1926 jusqu’à sa destruction en 1970, un collège situé aux emplacements de la poste et de la place Paul Dérou a également porté ce nom. Le bâtiment – à l’origine le couvent de la comté –, devint collège impérial en 1804, puis collège royal, puis encore collège de Bernay avant de prendre son nom définitif en 1926.

Collège Augustin Fresnel au début du XXe siècle

Devenu vétuste et d’une taille insuffisante face à l’augmentation du nombre d’élèves, ce collège fut rasé vers 1970 avec quelques maisons attenantes. L’espace ainsi libéré permit la construction de la place Paul Dérou (du nom d’un ancien élève qui fut également directeur du collège).

Le lycée Augustin Fresnel a, quant à lui, été construit en 1962.

Vue aérienne du lycée Fresnel prise vers 1970

Jusqu’à sa rénovation en 2007, le lycée arborait une robe bleue. (On trouve des cartes postales colorisées qui présentent les bâtiments dans des tons parfois fantaisistes.)

Vue vers le nord réalisée peu après la construction (1962)
Vue vers le sud réalisée peu après la construction (1962)

Outre un nouvel habillage marron, la rénovation apporta un nouveau bâtiment pour le CDI, une extension sur piliers pour le foyer et la cantine, ainsi qu’une galerie fermée permettant une circulation abritée entre tous les bâtiments.

Dans le bâtiment E, l’espace libéré par le parloir et l’ancien CDI permit de créer le hall principal tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Parloir et buste d’Augustin Fresnel (on reconnait le début de la rampe de l’escalier de l’intendance à droite)

Le buste d’Augustin Fresnel actuellement visible au centre du hall principal provient du collège auquel il avait été offert par une association d’anciens élèves.

En 2018, des travaux d’aménagement ont été effectués sur la moitié nord du premier étage et sur la totalité du deuxième étage du bâtiment F, zones qui correspondent aux pôles scientifiques et technologiques.

Sources
V. Ameline, ancien professeur du lycée