Restaurant Scolaire

restaurant_scolaire.jpeg

Bouton_menu3.png

Bouton_reservation2.png

Bouton_paiement2.png

Présentation générale
Vie pédagogique et
culturelle
Les services
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Animations autour du livre - Sélection de Février 2018
 valentine_trees.jpgSélection spéciale Saint-Valentin


du 14 au 23 février

 
 

Tous les indices concordent, il semblerait que la Saint-Valentin 2018 se profile dangereusement à l'horizon.

La sélection de février va donc coller à l'actualité romantique du mois : l'amour sera au rendez-vous dans la zone d'expo du CDI.

(source de l'image : nataliekoroshchenko sur www.pixabay.com)

 

"Les histoires d'A, les histoires d'amour, les histoires d'amour finissent mal, en généraaaaaaaaaaal", chantaient les Rita Mitsouko au siècle dernier. (Pour le fun cliquez !)

Vérifions un peu cette affirmation si vous le voulez bien.

 

Prenons  Antonio et Natasha, deux adolescents noirs de Harlem, personnages principaux de En cage, un roman épistolaire de Kalisha Buckhanon. Ils sont amoureux, mais dans une situation compliquée car Antonio, accusé du meurtre de son père, attend son procès en prison. Dans les lettres qu'ils échangent,  ils sont confiants et parlent de mariage et d'enfants. Mais la condamnation tombe : 10 ans d'enfermement. Antonio ne sortira pas de sitôt.  Même si la correspondance continue, les rêves se fanent peu à peu. Tandis qu'Antonio doit faire face à la dureté de la vie carcérale, Natasha choisit de faire des études, et peu à peu, la vie va séparer les amoureux.
Un très joli roman épistolaire qui montre bien l'évolution psychologique des personnages et leurs déchirements.

 

Autre exemple avec Le monde perdu de Joey Madden, de David Payne.Ce roman est la chronique d'un naufrage familial, celui des Madden, dans les années 50 et 60 en Caroline du Nord. May Tilley et Jimmy Madden s'aiment à la folie. Lorsque May s'aperçoit qu'elle est enceinte, les deux jeunes gens sont contraints de se marier pour satisfaire la morale publique. Mais en cédant à l'urgence, ils condamnent leur amour sans le savoir. L'arrivée du bébé et le poids du quotidien font tourner court leurs rêves d'adolescents, et le couple commence à sombrer. L'histoire est racontée de trois points de vue, celui May, celui de Jimmy, et celui de Joey, leur fils, qui, dix ans après, s'efforce de comprendre les raisons de la séparation de ses parents...


Encage.jpg Monde_perdu_de_JM.gif


Un bond en arrière dans le temps nous permet de vérifier encore la sentence rita-mitsoukesque.

Nous voilà au 18ème siècle, avec Claude Crébillon fils et ses Lettres de la Marquise de M*** au Comte de R***.

Ce roman épistolaire retrace la passion malheureuse d'une Marquise mal mariée et d'un Comte, des balbutiements de la liaison jusqu'à sa fin tragique.



Lettres_Marquise.gif

  

Voilà pour le premier schéma que l'on pourrait résumer de la sorte : ça commence bien et ça se termine mal.
Mais le schéma inverse fonctionne également, et fait les beaux jours de la littérature sentimentale actuelle (Chick Lit).

Au commencement, donc, un homme, une femme, mais chabadabada, ce n'est pas pour tout de suite, car ces deux-là se trouvent mutuellement antipathiques et ne peuvent pas se sentir. Avant, finalement, de revoir quelque peu leur jugement réciproque.

 Mariageendouce.jpgC'est l'intrigue de Mariage (en douce) à l'italienne, de Meg Cabot.

Jane accompagne ses amis Holly et Mark qui ont décidé de partir se marier en secret en Italie, leurs parents respectifs étant hostiles à leur union. Elle décide de tenir un carnet de voyage. Cal, le garçon d'honneur qui fait aussi partie de l'équipée, fait de même. Il s'avère être un journaliste prétentieux, égoïste et snob qui exaspère très rapidement Jane. C'est au travers de leurs écrits, des mails échangés avec leurs proches restés aux Etats-Unis que nous allons suivre les péripéties du voyage de ces quatre américains en Europe.
Une comédie rondement menée par une habituée du genr
e.


 

Classique du genre, Le journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding. Bridget, célibataire londonienne complexée, consigne dans son journal ses déboires quotidiens, les calories ingurgitées, les cigarettes fumées. Elle fantasme sur son patron Daniel, affreux jojo patenté  et nourrit une franche aversion envers l'assommant Mark Darcy rencontré au réveillon de la Saint Sylvestre chez ses parents...

 Le journal de Bridget Jones est en fait un clin d'oeil romanesque d' Helen Fielding à Orgueil et préjugés, un roman du début du 19ème siècle écrit par l'Anglaise Jane Austen.

Orgueil et préjugés est également construit sur la trame décrite plus  haut. Ce roman raconte les aventures sentimentales des cinq sœurs Bennet, et s'attache plus particulièrement à Elizabeth Bennet, l'aînée de la famille dotée d'un fort tempéramentElle se prend d'aversion pour Mark Darcy, un riche voisin qu'elle juge hautain et qui voit d'un mauvais œil son meilleur ami s'enticher de Jane Bennet, une fille d'une classe sociale inférieure à la leur... C'est un roman drôle plein de rebondissements, avec des personnages bien campés, qui offre une peinture satirique de la société anglaise du 19ème siècle.


Journal_Bridget_J.jpg orgueil_et_prejuges.jpg

La sélection comporte évidemment d'autres titres que vous pouvez retrouver en cliquant ICI.

Bonne lecture à tous !

Gaëlle Souday, documentaliste


Date de création : 10/02/2018 @ 15:31
Dernière modification : 12/02/2018 @ 13:36
Catégorie : Animations autour du livre


Imprimer l'article Imprimer l'article

M.D.L. / C.V.L.

logo_panda_Officiel_-_C5_ModifieBD-01.jpglogo.jpg

Connexion à l'ENT
et à Pronote

leduc-logo_2_1_1_1_1_1.png

Calendrier
Portail numérique

catalogue_cdi.jpg

Ce portail comprend une sélection de sites classés thématiquement : Arts ; Banque d'images ; EMC ; Encyclopédies en ligne ; Français et littérature ; Histoire et géographie ; Langues ; Orientation ; Sciences ; SES ; STMG ; BTS CG.

Pour y accéder, cliquez ICI

Menu
^ Haut ^