Restaurant Scolaire

restaurant_scolaire.jpeg

Bouton_menu3.png

Bouton_reservation2.png

Bouton_paiement2.png

Remise
des diplômes

Samedi 01 décembre 2018

diplome.jpg

Plus d'info cliquez ICI

Présentation générale
Vie pédagogique et
culturelle
Les services
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Animations autour du livre - Sélection de Novembre 2018
87e_regiment_Verdun.jpg Sélection spéciale


Première Guerre mondiale

du 5 au 14 novembre

 


(source de l'image : French 87th Regiment Cote 34 Verdun 1916 sur http://en.wikipedia.org)

 

 

 

Premier conflit "moderne" de l'histoire, la Première Guerre mondiale est un événement fondateur du 20ème siècle.
Par son ampleur et son intensité, par le nombre de victimes et ses répercussions économiques, sociales et géopolitiques,  elle surclasse tous les conflits antérieurs, méritant son surnom de "Grande Guerre".

Pour le Centenaire de l'Armistice, la sélection de novembre se plonge dans les pages tourmentées de cette histoire en vous proposant des romans mais aussi des documentaires (que vous trouverez sur le présentoir du rayon Histoire et Géographie).

 

La Grande Guerre vue par ceux qui l'ont faite.

Orages d'acier est un récit autobiographique d' Ernst Jünger qui retrace son expérience de soldat.

Jünger a 19 ans lorsqu'il s'engage  en 1914. Souvent posté en première ligne, blessé 14 fois, décoré de la plus haute distinction militaire allemande, il entreprend de raconter ce qu'il a vécu dans les tranchées dès la fin du conflit, en puisant dans ses carnets écrits sur le front. Le livre est publié à compte d'auteur en 1920. Jünger s'attarde peu sur l'émotion mais observe attentivement cette guerre qui a certes transformé une génération d'hommes en chair à canon, mais qui l'a révélé à lui-même... Orages d'acier, ou la guerre vécue comme un choc transcendant...

Orages_dacier.jpg

AlOuest.jpg

Un autre auteur allemand s'est penché sur la guerre, s'inspirant de son vécu de soldat pour forger la matière d'un livre. Il s'agit d' Erich Maria Remarque.

À l'ouest, rien de nouveau est un roman qui raconte la guerre  vécue par le jeune Paul Bäumer. Sous l'influence d'un professeur nationaliste et va-t-en guerre, il se porte volontaire à 19 ans avec plusieurs autres camarades de classe. L'horreur du front  et la cruauté de son caporal lui montreront l'inanité du discours patriotique et guerrier. 
Ce roman pacifiste valut à son auteur d'être la cible des nazis dans les années 1930. À l'Ouest, rien de nouveau f
ut d'ailleurs brûlé en place publique le 10 mai 1933 lors du premier grand autodafé organisé par les nazis. Remarque fut contraint de s'exiler.


Croix_de_bois.jpgDu côté français
, citons un auteur contemporain de la Grande Guerre : Roland Dorgelès.
Il livre, dès 1919, un témoignage de son expérience dans les tranchées avec Les croix de bois.
Les croix de bois, sur le front, marquaient sommairement l'emplacement des corps des soldats tués, simplement recouverts de terre. Le roman est un hommage à tous ceux qui laissèrent leur vie là-bas, racontant l'horreur et la bouffonnerie absurde du quotidien des poilus : le front, l'arrière, la camaraderie qui sauve du désespoir, les assauts dont on ne comprend pas le sens, la mort. 
C'est un roman réaliste empreint d'une belle humanité..

 
lAdieuAuxArmes.bmpErnest Hemingway 
a un parcours différent. Lors de l'entrée en guerre des États-Unis en 1917, il n'a pas encore 18 ans. Son incorporation est cependant refusée en raison d'un problème de vue. En avril 1918,  il parvient  à intégrer la Croix rouge italienne. Après quelques semaines à l'arrière, il est envoyé sur le front où il est blessé en juillet 1918. Évacué à l'hôpital de Milan, il s'éprend d'une jeune infirmière américaine.

Cette double expérience de guerre et d'amour va lui inspirer quelques années plus tard L'adieu aux armes, un roman qui se déroule en Italie pendant la Première Guerre mondiale et qui raconte l'impossible histoire d'amour entre... un soldat et une infirmière.

Frederick Henry est un Américain qui s'est engagé dans l'armée italienne par esprit d'aventure. Sur un front plutôt calme, il rencontre Catherine Barkley, une jeune Anglaise infirmière bénévole, avec qui il noue une histoire, sans vraiment éprouver de sentiments. Mais très vite, les événements s'accélèrent, et Frederick est plongé dans le chaos de la guerre.  Blessé, il revoit Catherine et tombe vraiment, et éperdument amoureux d'elle. La double révélation de l'amour et de l'horreur de la guerre vont l'amener à la décision de déserter... Une magnifique histoire d'amour et de guerre servie par la célèbre écriture dépouillée d'Hemingway, sans fioritures, avec des structures de phrases simples.


La Grande Guerre dans la littérature d'aujourd'hui.

 

La Première Guerre mondiale reste une source d'inspiration pour les écrivains contemporains, pour le plus grand plaisir des amateurs de romans historiques.

Pour commencer, honneur au prix Goncourt 2013, Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre.

"Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après." 

Partant de ce constat, ce livre foisonnant nous raconte les tribulations de trois personnages dans la France de l'après-Première Guerre mondiale. Le capitaine d'Aulnay-Pradelle est un fringant officier prêt à tout pour redorer le blason de sa famille ruinée. Après avoir conquis ses galons en lançant une dernière attaque meurtrière une semaine avant la signature de l'armistice, il se rend compte du bénéfice immense qu'il pourrait tirer du nouveau marché des cimetières militaires. Pendant ce temps, deux de ses anciens soldats sont rendus en piteux état à la vie civile : Albert Maillard revient du front perpétuellement angoissé, et Édouard Péricourt, qui lui a sauvé la vie, a été défiguré par un éclat d'obus. Albert prend Édouard sous en aile, et celui-ci a bientôt l'idée d'une arnaque spectaculaire et amorale destinée à les venger de l'indifférence d'une société plus préoccupée par les morts que par les survivants. Une fresque historique menée tambour-battant, pleine d'humour noir, et qui se lit avec  jubilation.
 

 AuRevoirLaHaut.jpg


"La guerre de 14, je ne l'ai pas connue. Je veux dire, la tranchée boueuse, l'humidité qui traverse les os, les gros rats noirs au pelage d'hiver qui se faufilent entre les détritus informes, les odeurs mélangées de tabac gris et d'excréments mal enterrés, avec, pour couvrir le tout, un ciel métallique uniforme qui se déverse à intervalles réguliers comme si Dieu n'en finissait plus de s'acharner sur le simple soldat. C'est cette guerre-là que je n'ai pas connue."

 

ChambreOfficiers.bmpAinsi parle Adrien, le héros de La chambre des officiers, de Marc Dugain.

Adrien F. est en effet un lieutenant du génie, fauché dès les premiers jours du conflit par un éclat d'obus sur les bords de la Meuse. Défiguré, il est transporté au Val-de-Grâce où il séjournera cinq ans dans la "chambre des officiers", une chambre de douleur qui réunit des gradés victimes de blessures au visage, et devenus des "gueules cassées". Au fil des amitiés qui s'y noueront, Adrien et ses camarades, malgré la privation brutale d'une part de leur identité, malgré la hantise du regard des autres posés sur eux, révéleront toute leur humanité. 
C'est un livre court, profondément émouvant, qui sait aussi être drôle, et qui donne à voir une autre guerre, loin des champs de bataille et des tranchées, une guerre intérieure pour s'accepter et réapprendre à vivre.


Philippe Claudel
 avec Les âmes grises livre une enquête à rebours.

Le narrateur, un officier de police, revient sur un événement survenu 20 ans auparavant, en avril 1917, dans une bourgade du Nord-Est située à l'arrière du front. Dans cette petite ville tranquille, à peine dérangée par le passage de troupes, tout  bascule pourtant lorsqu’une fillette de 10 ans est retrouvée morte, étranglée.  Tous la connaissaient, car elle servait au Rébillon, la seule brasserie du coin. Son corps est découvert près du château où vit en solitaire le procureur Destinat, un habitué du Rébillon. L'enquête est confiée au juge Mierck, qui déteste Destinat (qui le lui rend bien). Ils s'affrontent sous le regard du policier-narrateur qui lui-même traîne un drame inavouable... 
Un magnifique roman noir qui aborde la Première Guerre mondiale d'une manière différente, en plongeant dans la psychologie tourmentée de ses personnages.

mesgrises.bmp


La sélection vous propose bien sûr d'autres titres. Pour voir la bibliographie complète, cliquez 
ICI !

Bonne lecture à tous !


Gaëlle Souday, documentaliste


Date de création : 04/11/2018 @ 19:22
Dernière modification : 04/11/2018 @ 22:27
Catégorie : Animations autour du livre


Imprimer l'article Imprimer l'article

M.D.L. / C.V.L.

logo_panda_Officiel_-_C5_ModifieBD-01.jpglogo.jpg

Connexion à l'ENT
et à Pronote

leduc-logo_2_1_1_1_1_1.png

Calendrier
Portail numérique

catalogue_cdi.jpg

Ce portail comprend une sélection de sites classés thématiquement : Arts ; Banque d'images ; EMC ; Encyclopédies en ligne ; Français et littérature ; Histoire et géographie ; Langues ; Orientation ; Sciences ; SES ; STMG ; BTS CG.

Pour y accéder, cliquez ICI

Menu
^ Haut ^