Lycée Général, Technologique et Professionnel
Louis-Modeste Leroy

Lycée des métiers de l'ingénierie et des métiers de l'industrie.

Accueil > Disciplines > Histoire Géographie > HISTOIRE > Première > La Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale

jeudi 18 décembre 2008, par Christele Larbi


1. des idées de lecture

- Paroles de poilus : Lettres et carnets de front, éd° Librio ou Poche (extraits de lettres de poilus)
- C’était la guerre des tranchées, Tardi, éd° Casterman, 1993 (bande dessinée)
- Le feu, H. Barbusse, 1916 (roman)
- Les Croix de bois, R. Dorgelès, 1919 (roman)
- "Guerre à la guerre, 14-18, Déserteurs, mutinés et embusqués", dossier de l’Histoire n°325, novembre 2007 (disponible au CDI)
- "La Première Guerre mondiale", dossier de Science et vie junior n° 54 (Hors-série), octobre 2003 (disponible au CDI)


2. des films retraçant cette période

- La Grande Illusion, J. Renoir, 1937
Ce film, considéré comme un chef d’œuvre du cinéma français mais également mondial, présente une philosophie pacifiste et humaniste à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Il défend l’idée que le nationalisme et l’antisémitisme sont une profonde erreur qui divise les peuples et que seules les classes sociales séparent les hommes. Ce film fut interdit par le régime nazi en Allemagne, et en France de 1939 à 1945.(article tiré de Wikipedia)
- Capitaine Conan, B. Tavernier, 1996
L’action se déroule pendant et après la Première Guerre mondiale, sur le front des Balkans, au sein d’une unité regroupant des "nettoyeurs de tranchée" (voir l’article de Wikipedia)
- La Chambre des officiers, F. Dupeyron, 2001
Au début du mois d’août 1914, Adrien, un jeune et séduisant lieutenant, part en reconnaissance à cheval. Un obus éclate et lui arrache le bas du visage. La guerre, c’est à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce qu’il la passe, dans la chambre des officiers. Une pièce à part réservée aux gradés atrocement défigurés par leurs blessures. Un antre de la douleur où chacun se voit dans le regard de l’autre. Cinq ans entre parenthèses à nouer des amitiés irréductibles avec ses compagnons d’infortune. Cinq ans de "reconstruction" pour se préparer à l’avenir, à la vie. (article tiré de Wikipedia)
- J’accuse, A. Gance, 1919
S’appuyant sur le titre d’un article célèbre d’Émile Zola pour la défense de Dreyfus, J’accuse est une œuvre majeure d’Abel Gance dénonçant la guerre, en se servant pour fil conducteur de la vie et de la mort d’un ancien poilu devenu pacifiste convaincu.
Abel Gance en réalise une seconde version, sonore, en 1938 qui anticipe la Seconde Guerre mondiale (article tiré de Wikipedia)
- Joyeux Noël, C. Carion , 2005
Pendant l’été de 1914, la Première Guerre mondiale éclate, entraînant des millions d’êtres humains dans son tourbillon. Le temps passant, la neige s’installe, Noël arrive avec son cortège de cadeaux venant des familles et des états-majors. Mais la surprise ne vient pas des nombreux et généreux colis arrivant dans les tranchées françaises, allemandes ou écossaises. C’est alors qu’on assiste à une "réconciliation passagère" des trois camps qui vont, sur le no man’s land, près des cadavres des trois camps, fêter Noël ensemble. Puis, pris d’attachement, les chefs de ces trois camps vont sauver mutuellement leurs ennemis. Une histoire réelle oubliée de l’Histoire elle même. (article tiré de Wikipedia)


3. des sites internet :

- celui de l’historial de Peronne :
ce musée est dédié à la Grande guerre, situé dans la Somme, il abrite une collection permanente (notamment d’objets de cette guerre) ainsi que des expositions temporaires.
- celui des gueules cassées :
attention à des images qui peuvent être choquantes, et qui démontrent la brutalité des combats, puis la difficulté des anciens combattants à réintégrer la société civile après la guerre.
- un site universitaire montre le travail de chirurgie qui aide les anciens combattants de cette guerre à dépasser un handicap physique :
- visiter les oeuvres de peintres pour décrire ce conflit par le biais d’une exposition
(Conçue sous le patronage de l’Unesco et grâce à la contribution de nombreux musées, cette exposition virtuelle est prolongée d’un an grâce au financement du Mémorial de Caen et de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne. Une visite guidée thématique ou une entrée par peintre sont possibles avec un commentaire pour chaque oeuvre qui est référencée. Le site offre donc une entrée par la peinture de la Grande guerre, de sa représentation et des bouleversements qu’elle traduit)
http://www.art-ww1.com/fr/visite.html

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
| Date de création : Mai 1999 | Tous droits réservés © 1999-2019 Modeste-Leroy |
| 32, rue Pierre Brossolette - B.P 1607 - 27 016 Evreux Cedex |